Fonctionnement

Les murs solaires donnent les meilleurs résultats sur des bâtiments bien isolés. Ce dispositif met à profit la convection naturelle de l'air pour transférer la chaleur du collecteur à l'intérieur de l'édifice. Lorsque le capteur est exposé au soleil, le métal sombre absorbe la chaleur, puis l'absorbeur cède sa chaleur à l'air dans l'espace qui se trouve entre lui et le vitrage.

L'air chaud s'élève et s'écoule dans l'espace intérieur du bâtiment par une ouverture continue de 200 mm (6 po.) qui se trouve près du plafond. Par l'ouverture située près du sol, l'air frais de l'édifice est aspiré dans le collecteur où il remplace l'air chauffé par le soleil qui est sorti par le haut.

Le fonctionnement du mur capteur solaire passif est autorégulé, c'est·à·dire qu'il capte un maximum d'énergie solaire en hiver, lorsque le soleil est à son plus bas dans le ciel. Au printemps et en automne, il produit moins de chaleur. En été, il en produit peu ou pas du tout parce que le soleil se trouve haut dans le ciel. Ce système se met en marche et s'arrête de fonctionner spontanément, uniquement en fonction de la présence et de l'intensité de l'ensoleillement.



Systèmes de chauffage de l'air par énergie solaire