Microsystèmes hydroélectriques

Table des matières

  1. Description de la technologie
  2. Situation de l'industrie
  3. Un microsystème hydroélectrique est-il adapté à ma situation?
  4. Quelques chiffres
  5. Avantages, inconvénients et obstacles possibles
  6. Questions relatives à l'aménagement et à la réglementation
  7. Installation et utilisation d'un microsystème hydroélectrique
  8. Ressources supplémentaires

Description de la technologie

L'hydroélectricité consiste à utiliser des turbines pour convertir l'énergie de l'eau mouvante en électricité. Les microsystèmes hydroélectriques génèrent moins de 100 kW et sont généralement « au fil de l'eau »; ils ne comportent pas de grands barrages ou réservoirs de retenue et ont donc très peu d'incidence sur l'écosystème local.

Un microsystème hydroélectrique simple comprend les éléments suivants :

  1. Une prise d'eau ou un barrage qui détourne l'eau du ruisseau ou de la rivière;
  2. Une canal ou une canalisation qui achemine l'eau vers la turbine;
  3. Une grille pour retenir les débris contenus dans l'eau avant que celle-ci ne soit acheminée vers la turbine;
  4. Une turbine (généralement contenue dans une centrale) qui transforme l'énergie mécanique de l'eau qui s'écoule en énergie électrique;
  5. Un canal de fuite, qui retourne l'eau à la rivière ou au ruisseau;
  6. Des lignes de transmission, qui transportent l'électricité jusqu'à sa destination.

Situation de l'industrie

L'énergie hydraulique a été utilisée pendant des siècles pour moudre le grain et, plus récemment, pour produire de l'électricité. Elle représente actuellement une source d'énergie majeure en Ontario, mais elle est produite surtout par de grands ouvrages.

Or, le potentiel de production inexploité se chiffre en milliers de mégawatts; dans la province, des milliers de rivières et de ruisseaux pourraient servir à produire de l'électricité.

Un microsystème hydroélectrique est-il adapté à ma situation?

Pour commencer, il faut évidement qu'un ruisseau ou une rivière traverse votre terrain. La quantité d'énergie que vous pouvez produire repose sur le débit et la hauteur de chute. Vous devrez mesurer le début de l'eau pendant au moins un an avant de pouvoir décider s'il serait rentable d'installer un système.

Selon vos besoins et l'emplacement, vous pouvez installer un système autonome ou relié au réseau électrique. Dans un cas comme dans l'autre, vous devrez ériger des lignes de transmission pour transporter l'électricité vers sa destination.

Quelques chiffres

Selon le site Web Intégration des énergies renouvelables à la ferme, un système à faible ou à très faible hauteur de chute coûte de 2 000 $ à 9 000 $ par kilowatt installé. La plupart des turbines ont une durée de vie d'au moins 25 ans.

Avantages, inconvénients et obstacles possibles

Avantages :

  • Technologie fiable et éprouvée.
  • Frais d'exploitation et d'entretien peu élevés.
  • Aucune émission.

Inconvénients :

  • Les changements saisonniers et climatiques peuvent influer sur le débit de l'eau.
  • Les microsystèmes hydroélectriques nécessitent un entretien régulier; il faut s'assurer que la prise d'eau n'est pas obstruée, enlever le limon, veiller à ce qu'il n'y ait pas de fuites, lubrifier la machinerie, resserrer les courroies, etc.

Obstacle possible :

  • Les systèmes hydroélectriques pourraient être interdits dans certains ruisseaux et certaines rivières.

Questions relatives à l'aménagement et à la réglementation

Avant de commencer, vous aurez besoin d'un permis d'utilisation de l'eau, une approbation de l'aménagement du territoire et d'autres permis locaux.

Demandez au ministère des Richesses naturelles une libération de site et communiquez avec votre municipalité et votre office local de protection de la nature pour obtenir des renseignements sur les approbations et les permis nécessaires.

Votre projet devra également subir un processus d'évaluation environnementale et il doit se conformer aux codes de l'électricité, aux règlements sur le bâtiment et aux règlements s'appliquant au site.

Enfin, si vous voulez relier votre système au réseau électrique, vous devez respecter des exigences supplémentaires.

Installation et utilisation d'un microsystème hydroélectrique

Si vous optez pour un système clés en main à très faible hauteur de chute, vous pourrez peut-être l'installer vous-même avec l'aide du fournisseur. Dans le cas des autres microsystèmes hydroélectriques, vous aurez besoin de compétences en terrassement, en mécanique et en électricité, ou vous devrez faire appel à un entrepreneur qualifié.

Une fois votre système installé, vous devrez prévoir diverses tâches d'entretien hebdomadaire, mensuel et annuel, qu'il s'agisse de vous assurer que la prise d'eau n'est pas obstruée ou de lubrifier la machinerie.

Si vous stockez votre électricité dans des accumulateurs, vous devrez faire l'appoint et les équilibrer régulièrement.

Ressources supplémentaires

Publications et sites Web

Ressources naturelles Canada a publié deux guides utiles : Introduction aux microsystèmes hydroélectriques et Microsystèmes hydroélectriques : Guide de l'acheteur. Vous trouverez également des renseignements sur les centrales hydroélectriques à faible et à très faible hauteur de chute sur le site Web Intégration des énergies renouvelables à la ferme.

Outils en ligne

L'Atlas des énergies renouvelables de l'Ontario du ministère des Richesses naturelles de l'Ontario peut vous aider à identifier des sites prometteurs pour de futurs aménagements hydroélectriques.

Cours en ligne

Energy Alternatives Ltd. propose un cours en ligne (disponible en anglais seulement) sur la conception et l'installation de son propre microsystème hydroélectrique.

Association

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca
Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 13 mai 2009
Dernière révision : 10 février 2014