La mammite à coliformes

(E. Coli, Klebsiella sp., Pseudomonas sp., Serratia sp.)
Une infection du pis causée par une bactérie d'environnement

Où vivent-elles?

Dans le sol, la litière et l'eau contaminée par le fumier.

Comment l'infection se transmet-elle?

De l'environnement au pis de la vache en tout temps. Les risques de nouvelles infections sont plus élevés à proximité du vêlage.

La Maladie:

Environ 70 % des cas deviendront cliniques durant le processus d'infection. Deux tiers des cas durent moins de 10 jours. Les vaches qui viennent de mettre bas et les vieilles vaches peuvent se retrouver avec une mammite clinique grave (infections liquides et toxiques).

Dépistage:

Les symptômes cliniques sont visibles (changements du lait, du pis ou vache malade). Prélever des échantillons de lait dès les premiers signes cliniques et procéder à une analyse bactériologique.

Effet:

Baisse de production et perte de lait à cause des traitements et de la période d'attente. Certaines vaches infectées peuvent devenir malades (fièvre ou perte d'appétit).

Traitement:

La plupart des infections mineures guérissent d'elles-mêmes. Demandez à votre vétérinaire les procédures pour traiter les cas graves. Les traitements antibiotiques ne diminuent pas la durée de l'infection et n'atténuent pas les symptômes cliniques.

Taux de guérison estimé:

Aucun antibiotique ne s'est avéré efficace pour lutter contre la mammite à coliformes. Le taux de guérison spontanée pour E. coli est élevé. Les infections aux espèces Klebsiella peuvent devenir chroniques. Le taux de guérison pour les autres types de coliformes est variable.

Mesures préventives:

  • Traire uniquement lorsque le trayon est propre et SEC.
  • Maintenir les vaches taries et en lactation dans un environnement propre et SEC.
  • S'assurer que la vache peut vêler dans un enclos propre et SEC ou dans le pâturage.
  • S'assurer que les allées, les cours et les pâturages restent SECS.
  • S'assurer que l'équipement de traite est en bon état pour maintenir l'extrémité des trayons en santé et pour empêcher les manchons-trayeurs de glisser.
  • Servir une ration équilibrée aux vaches taries et en lactation en suivant les recommandations du NCR.
  • La vaccination peut réduire la gravité des symptômes des infections à E. coli.

 


Auteur : Ann Godkin - Régie de la santé/MAAARO; Doug Dulmage/Dairy Farmers of Ontario; Mark McDougall/Dairy Farmers of Ontario
Date de création : 01 Mars 1998
Dernière révision : 01 Mars 1998

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca