Traitement électrolytique pour les veaux laitiers atteints de diarrhée

La diarrhée des veaux peut être provoquée par plusieurs virus, bactéries et protozoaires. Les trois causes les plus courantes sont E.coli, le rotavirus et le coronavirus mais il existe aussi de nombreuses autres causes de diarrhée. Même s'il existe de nombreuses causes différentes, tous les veaux atteints de diarrhée perdent beaucoup d'eau et de sels de leur organisme dans cette diarrhée. La raison principale de la mort des veaux par diarrhée est une perte d'eau si importante que les veaux aboutissent à un état de choc. Si ce choc n'est pas traité, le veau meurt.

Le meilleur moyen pour réduire les conséquences de la diarrhée dans votre exploitation agricole est tout d'abord de la prévenir. Si vos veaux sont tout de même atteints de diarrhée, vous devez savoir également quoi faire.

La diarrhée est un problème sérieux pour les veaux très jeunes (moins d'une semaine). Si l'animal n'est âgé que de quelques heures, celui-ci peut perdre une quantité d'eau si importante que vous ne serez plus en mesure de le traiter suffisamment rapidement pour empêcher l'animal de se retrouver en état de choc. Si vous avez un problème de diarrhée sur votre exploitation, vous devez surveiller très souvent les veaux très jeunes afin de vous assurer qu'ils ne tombent pas trop malades avant de pouvoir les traiter.
L'administration d'électrolytes est le traitement le plus efficace et le plus important de la diarrhée des veaux. En règle générale, vous devez traiter tous les veaux atteints de diarrhée avec des électrolytes. Les solutions d'électrolytes que vous pouvez acheter dans le commerce sont formulées spécialement pour remplacer les sels que les veaux perdent dans leur diarrhée. Lorsque les intestins des veaux absorbent les sels qu'on leur donne avec les solutions électrolytiques, ils absorbent également l'eau de la solution. Si vous leur donnez uniquement de l'eau plutôt qu'une sélection électrolytique, les animaux ne seront pas capables d'absorber cette eau. En fait, presque toute la quantité d'eau consommée passera directement au travers de l'animal.

| Haut de la page |

Il existe des recettes pour préparer dans l'exploitation des solutions électrolytiques pour traiter la diarrhée des veaux mais il est difficile de se procurer les ingrédients appropriés. En fait, la plupart des producteurs achètent des électrolytes préparés en solutions concentrées et vendues en bidon ou des électrolytes en poudre vendus en paquets. Bien que les fabricants effectuent des travaux de recherche pour améliorer en permanence leurs produits d'électrolytes ou les rendre uniques, la plupart des solutions d'électrolytes ne sont efficaces que si les veaux sont traités suffisamment tôt et s'ils reçoivent une quantité suffisante de solution. Certaines solutions électrolytiques fonctionnent mieux dans certaines situations que dans d'autres et si une solution ne produit qu'une réponse relativement pauvre au traitement, il faut demander des conseils à votre vétérinaire concernant le traitement.

Lorsque vous achetez des électrolytes, il faut s'assurer de bien acheter des produits conçus pour traiter les veaux et d'autres animaux atteints de diarrhée. Les fabricants de ces produits doivent indiquer dans le paragraphe « INDICATIONS » de l'étiquette qu'ils sont conçus pour remplacer les sels et l'eau perdus par les veaux atteints de diarrhée. L'édition de 1995 du Canadian Compendium of Veterinary Products liste 19 produits d'électrolytes pour le traitement des veaux atteints de diarrhée. Ces produits sont :

Calf-lyte Life Guard Twin Pack
Calf-lyte II Life-Pak
Calf-lyte II HE Mineralytes Oral Solution
Electrate Oralytes
Electrocarb-10 Oralytes HE
Electrolytes Concentrated (Austin) Pro-lyte
Electrolytes Concentrated (Dispar) Resorb
Hydra Revibe ®
Ion Aid ® Revibe ® HE
Ionalyte V-Lytes
Life Guard HE V-Lytes HE

Suivre les directives de mélange données sur l'emballage
pour préparer les solutions d'électrolytes.


Il faut se rappeler de mélanger les électrolytes avec de l'eau tiède plutôt qu'avec de l'eau froide ou chaude.


(Lorsqu'elles sont mélangées de façon appropriée, toutes les solutions électrolytiques conçues pour le traitement de la diarrhée des veaux contiennent du sodium à une concentration de 70 à 120 mEq/l, du chlorure à 40-80 mEq/l et du potassium à 10-20 mEq/l. Toutes les solutions, sauf quelques-unes, contiennent un agent alcalinisant à 40-80 mEq/l. Toutes les solutions contiennent également de la glycine, du dextrose, de glucose ou un « concentré de protéines » pour promouvoir l'absorption des électrolytiques au niveau de l'intestin grêle.)

| Haut de la page |

Les producteurs à la recherche d'électrolytes pour traiter des veaux atteints de diarrhée doivent savoir qu'il existe également d'autres types d'électrolytes dans le commerce mais que ceux-ci ne sont pas conçus pour traiter la diarrhée des veaux. Ces électrolytes peuvent être conçus comme suppléments alimentaires à mélanger dans l'eau de breuvage ou un produit de remplacement du lait. Ils sont généralement moins coûteux que les électrolytes pour le traitement de la diarrhée et on les trouve généralement dans les magasins d'alimentation pour animaux. Malheureusement, Ils ne contiennent pas suffisamment de sels pour être utiles et efficaces dans le traitement de la diarrhée des veaux. Comment pouvez-vous reconnaître ces « suppléments électrolytiques »? Cette reconnaissance peut être difficile mais dans la plupart des cas l'étiquette des ces produits donne des directives recommandant le mélange du produit avec de très gros volumes d'eau (parfois jusqu'à 80 gallons!) ou l'utilisation d'une quantité équivalente à une ou deux cuillères de poudre ajoutée à l'eau. Dans l'édition de 1995 du Canadian Compendium of Veterinary Products, les produits suivants sont indiqués comme suppléments électrolytiques et ne doivent pas être utilisés pour traiter la diarrhée des veaux :

Aqualites
Calf Electrolytes
Co-op Electrolytes plus
Electra caps
Electras
Electrolyte Tabs
Electrolytes
Electrolytes A/F
Electrolytes Plus
Electrovite
Elvit
Lyte powder
MineralytesJ Plus
Pro Aid
Stress-aid

Une fois que vous avez sélectionné les électrolytes à utiliser pour traiter la diarrhée, vous devez déterminer la quantité à administrer et la fréquence d'administration. De façon générale, nous recommandons de suivre les conseils donnés sur l'emballage. Les directives recommandent généralement de donner 1 à 2 litres (ou pintes) de solution électrolytique, 2 à 3 fois par jour. Cette quantité est généralement suffisante mais pour les très jeunes veaux, il faut parfois l'administrer plus souvent. La plupart des veaux se rétablissent bien s'ils obtiennent 4 à 6 litres (pintes) de solution électrolytique en 24 heures. Le traitement avec ces quantités laisse supposer que le veau peut toujours être allaité librement par la vache. Bien que les opinions varient sur ce sujet, je considère que les veaux atteints de diarrhée mais désirant s'allaiter doivent avoir la liberté de le faire.

| Haut de la page |

Vous pouvez alimenter les veaux avec du lait ou un produit de remplacement même si celui-ci est atteint de diarrhée. En effet, les veaux peuvent toujours digérer le lait et en tirer des bénéfices. À cause du fait que les électrolytes peuvent venir interférer la digestion du lait, il vaut mieux alterner les sessions d'allaitement avec celles d'administration de la solution d'électrolytes.

Vous pouvez administrer les électrolytes en utilisant une bouteille à tétine ou tout simplement à partir d'un seau. Si l'animal ne veut ni boire ni aspirer, il faut alors être préparé à administrer les électrolytes par intubation. Le meilleur moyen pour les producteurs d'installer un tube et d'utiliser un nourrisseur œsophagien. Un nourrisseur oesophagien est un long tube flexible en matière plastique doté d'un sac de solution électrolytique à une extrémité et d'une petite pièce de tube plus rigide et équipée d'un embout en forme de boule à l'autre extrémité. La partie plus rigide est passée le long de la voûte de la cavité buccale du veau pour atteindre l'œsophage ou la gorge. La boule installée à l'extrémité du nourrisseur aide à empêcher le tube de passer dans les voies respiratoires et aussi à éviter les blessures au niveau de la gorge. Il faut bien immobiliser le veau pour l'intubation. Il faut faire passer presque toute la partie plus rigide du tube à l'intérieur de l'animal mais pas la totalité. En fait, il faut retenir les derniers pouces de la section plus rigide. Après l'intubation, vérifiez que vous avez installé le tube correctement avant d'administrer les électrolytes. Si le tube est bien placé, on doit être en mesure de sentir deux canalisations au niveau de la partie inférieure du cou du veau… l'un représente les voies respiratoires et l'autre est le nourrisseur œsophagien.


Auteur : Robert Tremblay, D.M.V., Gestion de la santé/MAAARO
Date de création : 01 octobre 1997
Dernière révision : 08 août 2003

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca