La technologie des cages de parage pour des onglons plus sains

Des tablettes électroniques renforcées à écran tactile placées sur le côté des cages de parage offrent la possibilité de recueillir des données qui pourraient faciliter des croisements permettant d'obtenir une progéniture dotée d'onglons plus sains.

L'utilisation de nouvelles technologies informatiques par les spécialistes en parage pourrait se révéler très utile à l'élaboration de stratégies de croisement et de gestion visant à réduire la boiterie chez les bovins laitiers. La diminution de la boiterie réduirait les coûts associés aux pertes de lait et aux traitements vétérinaires, tout en abaissant les mises à la réforme involontaires. La boiterie est en effet la troisième plus importante cause de ces problèmes après les troubles de reproduction et la mammite.

La douleur causée par les lésions aux onglons est une source de stress pour les vaches et exerce un effet néfaste sur leur bien-être. Cette douleur peut être associée à divers troubles, comme la dermatite digitale, l'érosion du bulbe (talon), l'hémorragie de la sole et l'ulcère de la sole.

Pour remédier à ces troubles, on a eu recours à des stratégies de croisement basées sur les caractères de conformation des sabots et des pattes en vue de sélectionner des bovins possédant une structure plus saine. On a également introduit un concept de pointage relatif à la boiterie ou à la locomotion, mais la boiterie est difficile à mesurer et le pointage demeure subjectif. Dans l'ensemble, il n'y a pas eu d'amélioration de l'incidence de la boiterie.

Il y a cependant peut-être de l'espoir à l'horizon. Au cours d'une récente assemblée annuelle de la guilde des pareurs de l'Ontario, l'Ontario Hoof Trimmers Guild, Vic Daniel, président sortant de la guilde, a présenté des informations concernant une tablette électronique dotée d'un logiciel spécialisé qui permet aux pareurs d'enregistrer toutes les données concernant le parage des onglons des troupeaux qu'ils desservent.

Figure 1 : Le pareur Vic Daniel peut facilement entrer des données sur chacune des vaches.

Figure 1 : Le pareur Vic Daniel peut facilement entrer des données sur chacune des vaches.

Une tablette électronique renforcée à écran tactile peut être montée sur le côté de la cage de parage. Un logiciel graphique téléchargé dans la tablette électronique permet de repérer des zones préétablies de l'onglon et de constater leur condition. Le logiciel garde en mémoire l'historique de la vache et du troupeau et fournit une analyse comparative des conditions enregistrées.

On commence à peine à découvrir les possibilités en matière de gestion de troupeau qui sont associées à ce type de programme qui s'intègre aux tâches habituelles des pareurs. On peut, par exemple, s'en servir pour la planification des activités de parage, des traitements pour des animaux en particulier ou des groupes de vaches, pour garder un suivi des troubles et des traitements et pour surveiller l'incidence de différents troubles comme la dermatite digitale.

Le logiciel sur le parage des onglons génère des ensembles normalisés de données utiles relatives au troupeau, lorsque le pareur est formé et qu'il connaît bien le programme. De plus, le logiciel contribue à accroître l'efficacité et la rentabilité des tâches, éliminant ainsi la nécessité de garder des papiers à proximité de la cage de parage. Le programme génère même des factures à la fin de la session.

Figure 2 : Les pareurs sont reconnus comme une source importante d'informations utiles

Figure 2 : Les pareurs sont reconnus comme une source importante d'informations utiles

L'idée d'avoir recours aux pareurs pour recueillir des données sur les causes de la boiterie et pour consigner des caractères précis qu'ils observent quotidiennement remonte à un programme d'origine suédoise mis sur pied en 2003. Les Suédois se sont rendu compte que les pareurs pouvaient représenter une excellente source de données sur les lésions aux onglons et sur les conditions des sabots qu'ils observent dans le cadre de leur travail. Des chercheurs ont regroupé et organisé ces données, puis ils ont monté une base de données et effectué des études génétiques sur ces caractères.

La Suède et deux de ses voisins scandinaves, le Danemark et la Finlande, ont désormais des dispositifs placés sur le côté des cages de parage permettant aux pareurs d'enregistrer l'état des onglons et des sabots. Ces informations sont entrées dans la base de données en vue de compiler des indices de sélection des taureaux pour les caractères liés à la santé des onglons et des sabots. Depuis 2006, ces trois pays scandinaves ont inclus un indice DIN relatif à la santé des onglons et des sabots dans leur programme officiel de testage des taureaux.

Des études réalisées en Suède et un article plus récent sur des Holsteins danoises se sont penchés sur l'héritabilité des caractères génétiques liés à la santé des sabots et des pattes et sur leurs relations mutuelles. L'héritabilité des caractères liés à la santé des sabots est habituellement peu élevée, soit autour de 0,10 ou moins, ce qui est semblable à l'héritabilité d'autres aspects liés à la santé et à l'incidence de la mammite. L'amélioration génétique relative à ces caractères est donc difficile, mais faisable.

Il pourrait par ailleurs être encore plus utile de regrouper ces valeurs sous forme d'indice. L'étude réalisée au Danemark montre qu'il existe des corrélations intéressantes entre ces caractères et d'autres caractères couramment mesurés. Ainsi, la corrélation de ces caractères avec l'indice de locomotion était moyenne, soit 0,46, et celle de la santé des sabots avec la disposition des pattes arrière était de 0,21. Aucune corrélation significative n'a été observée entre la santé des sabots et d'autres types de caractères. Bien que la santé des sabots soit reliée à la boiterie, il est recommandé, en Scandinavie, de considérer la santé des sabots et la conformation des pattes comme des caractères distincts.

L'informatisation de la collecte de données durant le parage des onglons permettra aux pareurs d'enregistrer des données valables à partir de la cage de parage. Ce processus recèle d'énormes possibilités en matière de gestion pour les producteurs. Il semble également, selon les données recueillies en Suède et au Danemark, que le développement de ce procédé permettra éventuellement de recueillir des informations qui seront utiles en matière de génétique liée à la santé des onglons et des sabots.

Figure 3 : La tablette électronique à écran tactile utilise une interface graphique facile à lire.

Figure 3 : La tablette électronique à écran tactile utilise une interface graphique facile à lire.

L'industrie laitière canadienne aurait intérêt à évaluer comment la saisie de ces données pourrait être utile à l'amélioration génétique et contribuer à approfondir certaines questions concernant la manière de sélectionner directement pour la santé des sabots, la résistance à la dermatite digitale, etc. Des fichiers informatisés sur le parage des onglons seraient également utiles pour générer des dossiers sur les traitements, qui sont requis dans le cadre des programmes d'assurance-qualité.

Les pareurs et les producteurs laitiers de l'Alberta font figure de chefs de file dans ce dossier au Canada et ils ont mis sur pied un projet-pilote de partenariat entre les pareurs et les producteurs. Ils utilisent du matériel informatique et des logiciels pour enregistrer des données sur la santé des sabots et des onglons et les regrouper dans une base de données. Pour en savoir plus sur ce projet, consulter le site www.hoofhealth.ca.

L'enregistrement des informations concernant les onglons et les sabots au moment du parage est vraiment un nouveau domaine prometteur. Cela permet aux producteurs intéressés par l'innovation d'améliorer concrètement la gestion de leur troupeau et aux organismes en amélioration génétique de mettre en place une stratégie pour le secteur visant à utiliser cette source de données afin de lutter contre les troubles liés à la santé des onglons et des sabots.

Cet article a initialement été publié dans la chronique « Ruminations » du Milk Producer Magazine, numéro de septembre 2010.

Références :

Laursen, M.V, D. Boerling et T. Mark. Genetic parameters for claw and leg health, foot and leg conformation and locomotion in Danish Holsteins, dans J. Dairy Sci., 2009; 92: 1770-1777.

Uggla, E, E. Genetic correlation between feet and leg type traits and claw health in Swedish dairy cattle, Département de l'amélioration génétique des animaux et de génétique, Université suédoise des sciences agricoles, 2008.

Eriksson, J.A. Swedish sire evaluation of hoof diseases based on hoof trimming records, Assemblée publique Interbull, Kuopio, Finlande, 4 au 6 juin 2006.

 


Auteur : Blair Murray - spécialiste de l'amélioration génétique des bovins
Date de création : 20 octobre 2010
Dernière révision : 20 octobre 2010

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca