Les silos couloirs

  • La hauteur et la largeur des silos doivent être soigneusement calculées pour permettre le retrait d’au moins 15 cm d’ensilage par jour. La hauteur minimale d’un silo couloir est de 1,80 m à 2,40 m, et la largeur doit être égale ou inférieure à cinq fois la hauteur.
  • Ajuster la fourragère pour une longueur de coupe théorique de 3/8 de pouce ou au moins aussi courte que ce que permet la ration finale des vaches laitières.
  • Moissonner les fourrages lorsque leur teneur en humidité se situe entre 60 et 72 %.
  • Remplir le silo le plus vite possible par la méthode du « coin progressif ».
  • Bien compacter avec un tracteur lourd. À Cornell, K. A. Ruppel et son équipe ont constaté qu’une compaction supérieure à 0,64 heure-tonne par tonne de fourrage permettait d’obtenir plus forte densité d’ensilage, de réduire les pertes et d’accroître la stabilité du débit. Une tonne d’ensilage doit donc être compactée à l’aide d’un tracteur d’une tonne pendant 0,64 heure si l’on veut obtenir le degré de tassement désiré.
  • Couvrir le silo avec du plastique maintenu par des pneus rapprochés. La meilleure solution est d’utiliser une toile de plastique de 6 mm.
  • Prélever une tranche d’au moins 15 cm (6 pouces) d’épaisseur par jour.
  • Ne pas déranger la face de coupe de façon excessive et ramasser les produits qui se sont détachés.

Ruminations, revue Ontario Milk Producer, juillet 2000.


Auteur : Mario Mongeon - spécialiste du bétail/MAAARO
Date de création : juillet 2000
Dernière révision : juillet 2000

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca