Des ventilateurs additionnels pour le confort des vaches

L'action combinée d'une hausse de température et d'humidité peut occasionner un stress de chaleur chez la vache laitière. La consommation de la vache diminue, entraînant une réduction de la production de lait. Lorsque la température chaude et humide s'étend sur une période assez importante, le rendement en lait chute de 20 à 30 pour cent. Le stress de chaleur réduit aussi les performances reproductives et les vaches sont plus vulnérables à la mammite et autres maladies.

Les vaches disposent de quatre fonctions pour diminuer la chaleur corporelle :

  • La conduction. Transfert de chaleur entre deux corps de températures différentes lorsqu'ils entrent en contact ;
  • La convection. Perte de chaleur entre deux objets dont l'un est en mouvement, comme par exemple, le vent ou l'eau ;
  • La radiation. Échange d'énergie thermale par les ondes électromagnétiques ;

  • L'évaporation. Lorsque la chaleur se dissipe sous forme d'eau, tel un liquide en vapeur.

La manière la plus efficace de rafraîchir une vache est d'accroître le taux de transfert de la chaleur convective en accélérant la vitesse de l'air autour de la vache et d'augmenter le taux d'évaporation en humectant la vache ou l'air à proximité de l'animal.

Un grand nombre d'étables à stabulation libre comporte un système de ventilation naturelle et elles demeurent relativement fraîches tant et aussi longtemps qu'il y a suffisamment de vent pour créer un mouvement d'air. Pour que la chaleur et l'humidité dans le pelage de la vache s'évacuent à un taux raisonnable, des chercheurs ont établi que l'air devait se déplacer le long de la vache à une vitesse de 200 à 430 pieds à la minute (2,3 à 4,9 milles à l'heure). Il arrive souvent que les vents ne soient pas assez forts durant les périodes de chaleur intense pour fournir cette vélocité. La solution consiste à accélérer la vitesse de l'air autour de la vache en ajoutant des ventilateurs.

Des chercheurs de l'Université de l'État du Kansas ont mené des études au cours des étés 1999 et 2000 sur l'emplacement de ventilateurs et de gicleurs dans une étable à stabulation libre constituée de quatre rangées de vaches face à face.

En 1999, les chercheurs ont étudié trois configurations différentes. Dans l'une des situations, on a placé une rangée de ventilateurs au-dessus de chaque rangée de stalles libres (2S). Dans la deuxième configuration, les rangées de ventilateurs étaient placées au-dessus des rangées de stalles externes et une rangée de ventilateurs au-dessus des allées à nourriture (N&S). Dans le troisième cas, une rangée de ventilateurs était placée au-dessus des stalles libres et une rangée de ventilateurs au-dessus des allées à nourriture (N&2S). Dans les trois cas, les ventilateurs étaient placés à 24 pieds d'intervalle et mesuraient 36 pouces de diamètre. Une ligne de gicleurs passait au-dessus des allées à nourriture.

Les vaches sous le système de refroidissement N&S ont produit 2,2 kg de lait de plus que celles du groupe 2S (Tableau 1). Fait assez étrange, les vaches sous le système N&2S ont produit davantage que celles sous le système 2S (1,2 kg), mais moins que les vaches sous le système de refroidissement N&S.

Tableau 1. Résultats de l'étude menée en 1999.

 

Item

Configuration de la ventilation

2S

N&S

N&2S

Moyenne de lait (kg)

42,6

44,8

43,8

Consommation matière sèche (kg)

25,2

25,5

25,5

Changement corporel

+0,52

+0,39

+0,21


Dans l'étude de l'année 2000, deux systèmes de configuration ont été étudiés. Dans la première situation, les ventilateurs étaient disposés uniquement au-dessus des allées à nourriture (N). Dans la seconde situation, les ventilateurs étaient également disposés au-dessus des allées à nourriture et en plus, au-dessus des deux rangées externes de stalles libres (N&S). Comme dans l'étude de 1999, les ventilateurs étaient installés à des intervalles de 24 pieds et mesuraient 36 pouces de diamètre. Une ligne de gicleurs avait été installée au-dessus de chacune des allées à nourriture.

Les vaches sous le système de refroidissement N&S ont produit 2,6 kg de lait de plus par jour que celles de la configuration N (Tableau 2). La consommation fut légèrement supérieure chez les vaches sous le système N&S, tandis que leur taux de respiration était plus faible en moyenne comparativement aux vaches du système N.

Tableau 2. Résultats de l'étude menée en 2000

Item

Configuration de la ventilation

N

N&S

Moyenne de lait (kg)

36,2

38,8

Consommation matière sèche (kg)

23,9

24,5

 

Taux respiratoire (respirations/min)

Matin

79,3

71,7

Après-midi

similaire

similaire

Soir

80,1

76,0

Moyenne

79,4

83,2

Les chercheurs ont conclu que la meilleure configuration de refroidissement dans une étable à stabulation libre à quatre rangées face à face est le système qui comporte une rangée de ventilateurs placés au-dessus de la rangée externe de stalles et une rangée de ventilateurs placés au-dessus des allées à nourriture. (N&S). On n'a pas observé d'avantages à installer une autre rangée de ventilateurs au-dessus des stalles libres.

Trucs pour choisir le bon ventilateur

Choisir un ventilateur qui déplace l'air dans un cône relativement serré. Les ventilateurs typiques qu'on retrouve chez un fournisseur de bonne réputation sont capables de déplacer l'air 10 fois la distance de leur diamètre. Par exemple, un ventilateur de deux pieds de diamètre peut déplacer l'air sur une distance de 20 pieds.

Un autre critère de sélection est la capacité et la vélocité du ventilateur. Le ventilateur devrait pouvoir fournir au moins 500 à 1000 pcm par vache. La vélocité devrait se situer entre 220 et 500 pieds à la minute (2,5 à 5,5 m/h).

Installer les ventilateurs à une hauteur permettant le fonctionnement des équipements dans les allées, et prévoir un dégagement d'environ 8 pieds au-dessus des stalles afin d'empêcher les vaches de les endommager. Les ventilateurs doivent être placés dans la direction des vents dominants avec un intervalle équivalant à 10 fois leur diamètre.


Auteur : Harold House/MAAARO
Date de création : 01 décembre 2002
Dernière révision : 01 décembre 2002

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca