Le rôle des minéraux et vitamines dans l'alimentation des vaches taries et en période de transition

La période de transition, passage du tarissement à une nouvelle lactation, est particulièrement difficile pour le bovin laitier. Gérer adéquatement l'alimentation durant cette période est tout aussi important que durant la lactation, si non plus. Durant la période de transition, on observe divers troubles métaboliques primaires et secondaires courants comme l'acétonémie et la fièvre vitulaire.

Les minéraux et les vitamines sont des éléments nutritifs essentiels. Le but de combler les exigences minimales de ces éléments n'est pas uniquement d'éviter les carences. Une bonne alimentation en minéraux et vitamines contribue au développement de la glande mammaire, à la croissance et au développement du veau et à maintenir les fonctions du système immunitaire. L'impact d'un stress additionnel sur une vache à proximité du vêlage est difficile à mesurer, en raison des différences entre individus. Un programme alimentaire qui vise à fournir les quantités optimales de minéraux et vitamines contribue à la santé et à la productivité de l'animal.

Les minéraux et vitamines sont associés à diverses conditions métaboliques (tableau 1).

Tableau 1. Association des minéraux à divers troubles métaboliques

Trouble métabolique

Minéral (aux) en jeu

Acétonémie

Co

Fièvre vitulaire

Ca, P, Mg, Na, K, Cl, S

Rétention placentaire

Ca, Se

Déplacement de la caillette

Mg, Ca

Les recommandations suivantes en vitamines et macro-éléments (tableau 2) regroupent les plus récentes données du CNR (2001) et les recommandations actuelles des nutritionnistes en bovins laitiers. Il est recommandé de n'utiliser les produits anioniques qu'après avoir consulté un nutritionniste. Dans le tableau qui suit, les recommandations se divisent en deux groupes, les vaches en période de tarissement et en période de transition. La période de transition commence 21 jours avant le vêlage.

Tableau 2. Recommandations en vitamines et macro-éléments pour les vaches en période de tarissement et en période de transition. La dernière colonne présente l'ajustement pour une ration anionique. Les abréviations sont définies à la fin texte.

Minéral

Vache tarie (% MS)

Vache en transition

Vache en transition
(avec anions)

Ca

0,6

0,7

1,4

P

0,26

0,3

0,4

Mg

0,16

0,2

0,4

Na

0,1

0,1

<0,1

K

0,65*

0,65*

<1,5

Cl

0,2

0,2

0,8

S

0,2

0,2

0,4

Vitamine

UI/jour

UI/jour

UI/jour

A

100 000

100 000

100 000

D

30 000

30 000

30 000

E

1200

2000

2000

Niacine

6-12 grammes

6-12 grammes

6-12 grammes

*La teneur en potassium des principaux fourrages en Ontario dépasse souvent 0,65 %. En général, il faudrait maintenir cette teneur inférieure à 1,2 - 1,5 % lorsque c'est possible.

Les oligo-éléments représentent une infime partie de la diète globale de l'animal. Bien que les carences soient très rares en Amérique du Nord, les oligo-éléments contribuent à la productivité et à la santé générale de l'animal. On retrouve au tableau 3 les recommandations de certains oligo-éléments.

Tableau 3. Recommandations d'oligo-éléments. Les abréviations sont définies à la fin texte.

Oligo-élément

Vache tarie (ppm)

Vache en transition (ppm)

Co

0,11

0,11

Se

0,3

0,3

Zn

60

60

Cu

12

18

La nutrition minérale des vaches taries et des vaches en phase de transition dépend de l'exactitude des analyses d'aliments qui permet de connaître la quantité précise d'éléments qu'ils renferment et, par conséquent, de déterminer le supplément adéquat pour une diète équilibrée. Il est conseillé d'analyser les fourrages par chimie humide plutôt que par la méthode proche infrarouge Pour en connaître davantage sur l'analyse des aliments, consultez les fiches d'information du MAAO.

Abréviations des minéraux : Ca (calcium), P (phosphore), Mg (magnésium), Na (sodium), K (potassium), Cl (chlore), S (soufre), Co (cobalt), Se (sélénium), Zn (zinc), et Cu (cuivre).

 


Auteur : Tom Wright - nutritionniste des bovins laitiers/MAAARO
Date de création : 01 février 2003
Dernière révision : 26 août 2003

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca