Lire l'étiquette des médicaments pour améliorer la santé animale et la rentabilité

Table des matières

Suivre les directives sur l'étiquette d'un médicament pour améliorer la santé du bétail et les résultats

Les renseignements qui figurent sur l'étiquette d'un médicament, ou ce que les pharmaciens dénomment la monographie thérapeutique, expliquent comment utiliser le médicament de façon sécuritaire. Suivre ces directives permet d'obtenir les meilleurs résultats possibles.

Il se peut qu'un feuillet d'information soit inséré à l'intérieur de l'emballage du médicament. Celui-ci contient souvent des renseignements plus importants et détaillés que ceux qui figurent sur l'étiquette.

Lisez attentivement le feuillet avant d'utiliser le produit à défaut de quoi vous risquez de négliger des renseignements importants et de mettre en péril la santé des animaux à soigner et de la personne qui administre le produit. En outre, vous pourriez compromettre la qualité et la salubrité des aliments.

Plusieurs fabricants et distributeurs veillent à ce que les médicaments que vous achetez soient accompagnés d'un feuillet. D'autres envoient les feuillets en grande quantité avec le produit et se fient aux détaillants pour que ceux-ci les distribuent avec le produit.

Si vous ne recevez pas un feuillet avec le médicament, demandez au détaillant s'il vous a fourni tous les renseignements qui doivent accompagner le produit. Ainsi, vous pourrez tirer le maximum de profit de votre argent.

La Loi fédérale sur les aliments et drogues dicte aux fabricants quels renseignements ils doivent inscrire sur l'étiquette. Ces renseignements ont pour but d'assurer l'entreposage et l'utilisation sécuritaire des médicaments. Voici les renseignements qui devraient figurer sur l'étiquette et pourquoi ils sont importants.

Classification

Sur l'avant et le côté de l'emballage doivent figurer la description du produit et son utilisation. Près du nom du produit, on retrouve des informations sur sa classification. Le symbole Pr indique que c'est un médicament qui nécessite une ordonnance.

L'absence du symbole Pr dénote qu'aucune ordonnance n'est requise pour le médicament. Ceci ne signifie pas pour autant que le médicament est en vente libre (voir la section sur la Loi sur les médicaments pour le bétail). Aucune désignation n'identifie les médicaments en vente libre.

Numéro d'identification de drogue

Pour être légalement vendus au Canada, les médicaments doivent tous comporter un numéro d'identification de drogue (DIN). À cette fin, Santé Canada exige que les fabricants fournissent les données assurant que leur produit est sécuritaire et qu'il est conforme aux affirmations, à l'activité et à la pureté énoncées sur l'étiquette. Si le fabricant respecte ces critères, Santé Canada émet un numéro d'homologation pour le médicament.

Ces mesures démontrent que les médicaments ont été adéquatement testés et qu'ils sont sécuritaires pour l'usage prévu lorsqu'ils sont administrés suivant les directives sur l'étiquette. Le numéro d'identification de la drogue devrait apparaître sur l'avant de l'emballage. On verra, par exemple, DIN : 123456. N'achetez pas un produit sans numéro d'identification DIN.

Ingrédients actifs

L'appellation commerciale du produit est enregistrée auprès du Bureau des médicaments vétérinaires, une division de Santé Canada. Le nom commercial du produit est suivi de la marque déposée (TM ou ®) du fabricant. Sous l'appellation commerciale, on trouve généralement l'ingrédient actif du médicament, ainsi que sa concentration ou sa puissance. Il s'agit du composant qui produit l'effet désiré tel que stipulé sur l'étiquette, par exemple " ...pour le traitement chez le bétail des infections bactériennes qui sont associées à la pneumonie. " Sur l'étiquette avant, on retrouve une description détaillée du produit. Celle-ci indique si le produit est un médicament antibactérien, un vaccin ou une préparation pour les blessures.

Formulation

La formulation suit immédiatement l'ingrédient actif. Elle indique s'il s'agit d'un produit injectable, d'une poudre ou d'une préparation topique. C'est une première indication sur la façon d'administrer le médicament qui sera précisée par les directives relatives au dosage et à l'administration du médicament.

Dosage

Si le produit est liquide, son volume est indiqué en millilitres (ml), et s'il est solide, son poids est indiqué en grammes. Ces renseignements apparaissent sur l'étiquette avant. Ils sont essentiels pour calculer le dosage exact. Pour assurer l'efficacité d'un médicament et pour éviter les problèmes liés aux résidus ou au dosage insuffisant, il est important de calculer correctement le dosage. Les fabricants suggèrent sur l'étiquette un dosage sécuritaire et efficace pour l'animal. Un dosage insuffisant peut ne pas produire les résultats escomptés tandis qu'un dosage trop élevé peut laisser des résidus dans les produits d'origine animale. L'un ou l'autre nuit à la rentabilité du produit. Lorsque vous calculez le dosage, tenez compte des facteurs suivants :

  • le poids de l'animal;
  • le volume ou le poids de la dose;
  • comment et quand le médicament sera administré;
  • avec quelle fréquence la dose sera administrée;
  • la durée du traitement.

Mise en garde

Il faut savoir si le médicament est destiné aux humains ou aux animaux. Tous les médicaments destinés aux animaux porteront la mention Pour usage vétérinaire seulement sur l'étiquette avant. Les médicaments conçus pour les animaux peuvent être nocifs pour les humains et même pour les animaux, s'ils ne sont pas correctement administrés. Les mises en garde soulignent, par exemple, les précautions à prendre en ce qui concerne la période de retrait, c'est-à-dire le délai recommandé entre l'abattage ou la vente du lait, dans le cas des vaches laitières. Il s'agit du délai requis pour que les résidus du médicament baissent à des niveaux acceptables. C'est aussi dans la mise en garde qu'apparaîtra tout énoncé tel que " ne pas administrer aux vaches en lactation ".

Autres renseignements

Le nom et l'adresse du fabricant vous permettent aussi d'obtenir d'autres renseignements sur le produit. L'étiquette latérale comporte des instructions sur comment utiliser et entreposer le médicament pour assurer son efficacité dans le futur. Elle peut aussi comporter une mise en garde sur l'entreposage et la manipulation du produit. On pourra y lire, par exemple, " conserver à une température inférieure à 25 °C " ou encore " Garder hors d'atteinte des enfants ".

Numéro de lot

Les numéros de lots attribués aux médicaments par les fabricants constituent une référence utile en cas de réaction indésirable. Ces numéros sont surtout consultés lors de rappels ou d'enquêtes.

Date de péremption

La date de péremption attribuée par le fabricant indique la date après laquelle le médicament ne devrait pas être utilisé. La Loi sur les médicaments pour le bétail interdit aux détaillants de vendre des médicaments après leur date de péremption.

Usage non prévu par l'étiquette

Le processus d'approbation de Santé Canada autorise l'administration d'un médicament à certaines espèces animales. L'administration d'un médicament à un animal n'appartenant pas aux espèces indiquées constitue un usage non prévu par l'étiquette et peut entraîner des effets imprévisibles. Il est déconseillé d'utiliser les médicaments de façons qui n'ont pas été prévues. Les doses correctes et les périodes de retrait sont inconnues et peuvent donc laisser des résidus.

Un vétérinaire peut légalement prescrire des médicaments de façon non prévue mais doit, pour ce faire, vous remettre une ordonnance lors de sa visite. L'ordonnance doit identifier le produit, l'espèce et le groupe d'animal à qui le produit sera administré, les directives d'emploi et la période de retrait.

L'étiquette doit également préciser le nom de la clinique vétérinaire et du vétérinaire ayant prescrit le produit. Les mises en garde, les précautions et les renseignements sur l'entreposage doivent aussi figurer sur l'étiquette.

En dépit de leur coût, les médicaments sont un outil essentiel pour l'éleveur d'aujourd'hui. Il est vital de les utiliser judicieusement pour en assurer l'efficacité et pour éviter les coûts élevés associés à la présence de résidus.

Il faut lire l'étiquette à quatre moments bien importants :

  • avant d'acheter le médicament;
  • avant d'utiliser le médicament;
  • avant d'entreposer le médicament;
  • avant de se débarrasser du médicament.

Il faut prendre le temps de lire l'étiquette ainsi que les feuillets qui accompagnent les médicaments pour le bétail. Les renseignements qu'ils contiennent pourraient influencer vos décisions quant à l'achat et à l'utilisation d'un médicament. Quoiqu'il advienne, vous serez un consommateur averti et confiant d'avoir administré le médicament de façon sécuritaire et responsable.

Bibliographie : Livestock Medicines Manual. Second Edition; OMAFRA. ISBN0-7778-3541-X. P.31

Ce texte est une mise à jour d'un article original publié en mars 2002 sous la rubrique " Ruminations " de la revue Ontario Milk Producer.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca
Auteur : Gerrit Rietveld - Spécialiste des soins des animaux, MAAARO, Direction de la santé et du bien-être des animaux, Services vétérinaires
Date de création : Mars 2002
Dernière révision : 16 mars 2016