Les suppléments de gestation

L'alimentation en acides gras oméga-3 de l'huile de graines de lin améliore les taux de conception et la performance de reproduction en général.

Féconder vos vaches laitières peut s'avérer moins ardu lorsque vous ajoutez du gras à leur régime. Les chercheurs constatent maintenant que le type de gras choisi peut améliorer encore davantage la performance de reproduction du troupeau.

Un régime ordinaire ne répond peut-être pas aux besoins en énergie des vaches en début de lactation. L'ajout d'un nutriment riche en énergie, comme le gras, est bénéfique pour les vaches, en particulier pour leur système reproducteur. Il a été démontré que l'énergie ainsi ajoutée améliore les taux de conception.

Pendant les premiers stades du cycle œstral, un groupe de petits follicules croît sur chaque ovaire. De ce groupe, un follicule dominant continue de croître, tandis que les autres disparaissent. Cela peut arriver de deux à trois fois pendant un seul cycle œstral. Détectables à partir de trois millimètres de longueur, les follicules dominants croissent pour atteindre de 15 à 18 mm de longueur avant de disparaître ou de relâcher leurs ovules dans l'oviducte pour la fertilisation.

Dans une récente étude de l'université de Floride, on a cherché à savoir si l'influence de la nutrition sur la taille du follicule avait des répercussions sur les taux de gestation. Les chercheurs ont alimenté 54 vaches avec deux sources différentes de gras, soit un supplément industriel ordinaire et un supplément enrichi d'huile de graines de lin. Les follicules ovariens dominants des vaches nourries avec le supplément à l'huile de graines de lin étaient plus longs de 1,5 mm que ceux des vaches témoins.

Une étude canadienne semblable a examiné les répercussions des graines de lin aplaties dans le régime des vaches laitières. Vingt-huit jours avant la mise à la reproduction, les chercheurs ont commencé à nourrir les vaches avec suffisamment de graines de lin aplaties pour leur fournir 750 grammes d'huile par jour. Les follicules dominants de ces vaches étaient plus longs en moyenne de 2,8 mm que ceux du groupe témoin.

Dans ces deux études, les vaches nourries avec des acides gras essentiels (l'oméga-3 des graines de lin) avaient de plus grands follicules dominants. Pourquoi de plus grands follicules dominants augmentent-ils le nombre de gestations? Après s'être brisé pour relâcher son ovule dans l'oviducte, le follicule dominant forme un corps jaune sur l'ovaire. Ce corps jaune produit de la progestérone, une hormone importante de la gestation.

La progestérone prépare l'utérus à recevoir l'embryon, coordonne les nutriments pour le développement de cet embryon et garde l'utérus en forme pendant la gestation. Ainsi, les vaches qui avaient davantage de progestérone dans leur sang après l'insémination avaient de meilleurs taux de gestation que les vaches qui en avaient moins.

Plus le follicule dominant est grand, plus le corps jaune l'est aussi et plus il fournit de progestérone dans le sang. Ainsi, de plus grands follicules sont associés à des taux de conception plus élevés.

Les vaches nourries avec des graines de lin auraient de plus grands corps jaunes ovariens, ce qui aurait augmenté leurs chances d'une gestation réussie.

L'étude canadienne mentionne également une diminution du taux de mort embryonnaire dans le groupe de vaches ayant reçu du gras enrichi. Le taux d'avortement chez les vaches nourries aux graines de lin aplaties était de 9,8 pour cent, et celui du groupe témoin, de 27,6 pour cent.

L'influence des acides gras oméga-3 dans les graines de lin peut avoir joué un rôle en réduisant la concentration de prostaglandine dans le sang. La prostaglandine, une substance semblable à une hormone, peut réduire la taille du corps jaune après la conception.

De faibles niveaux de prostaglandine auraient moins d'effet sur le corps jaune, ce qui permettrait de maintenir la synthèse de progestérone et la gestation jusqu'à terme.

D'autres études suggèrent que l'alimentation en acides gras essentiels provenant de graines de lin aplaties pourrait renforcer les membranes cytoplasmiques de l'embryon.

L'amélioration de la production de lait, du rendement et de la reproduction sont d'autres avantages de l'ajout de nutriments riches en énergie au régime. Cibler des acides gras essentiels comme suppléments alimentaires améliore davantage la performance, surtout pour ce qui est du cycle reproducteur de la vache. De plus gros follicules dominants semblent augmenter le taux de gestation à terme.

Références :

Ambrose, D.J., J.P. Kastelic, R. Corbett, P.A. Pitney, H.V. Petit, J.A. Small et P. Zlkovic. " Lower gestation losses in lactating dairy cows fed a diet enriched in linoleic acid ", Journal of Dairy Science, no 89, 2006, p. 3066-3074.

Bilby, T.R. J. Block, J.O. Filho, F.T. Silvestre, B.C. Amaral, P.J. Hansen, C.R. Staples et WW Thatcher. " Effects of dietary unsaturated fatty acids on oocyte quality and follicular development in lactating dairy cows in summer ", Journal of Dairy Science, no 89, 2006, p. 3891-3903.

Cet article a été initialement publié dans la chronique " Ruminations " de la revue The Milk Producer Magazine, édition de juin 2007.


Auteur : Barry Potter - spécialiste de l'élevage du bétail/MAAARO
Date de création : 15 novembre 2007
Dernière révision : 16 janvier 2008

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca