Des mesures pour de meilleurs aliments pour animaux et pour une production accrue

 

Quand la qualité des fourrages laisse à désirer, voici quelques idées pour une production de lait et une rentabilité accrues.

  • Ayez des attentes réalistes. Des fourrages de moindre qualité ne sont pas un ingrédient idéal pour la ration de vos bovins laitiers.
  • Déterminez l'ingestion de matière sèche de vos vaches à l''heure actuelle.
  • Ajustez vos rations et donnez vos meilleures fourrages aux vaches en début de lactation.
  • Faites analyser tous vos lots de fourrages et mesurez régulierèment la teneur en matière sèche.
  • Raffinez votre ration de transition pour vos vaches. Demandez à votre nutritionniste animal d'equilibrer vos rations pour tous les groupes.
  • Choisissez la céréale la mieux adaptée au taux de digestibilité du principal fourrage. Si vous n'avez pas cette céréale sur votre ferme, prévoyez en acheter. Vous pouvez aussi influer sur la qualité de vos rations par la coupe des cereales à une grosseur de particules optimale.
  • Les minéraux peuvent être liés à la fibre dans les fourrages. Il faut rester conservateur lors de l'évaluation de la disponibilité des minéraux.
  • Songez à l'économie que représente l'ajout de gras enrobés, d'enzymes et d'additifs à vos rations quotidiennes.
  • Mettez l'accent sur la rentabilité, non seulement sur la production de lait.
  • Comme l'amélioration nutritive a ses limites, il faut aussi d'autres stratégies. Il peut être plus avantageux d'acheter ou de garder quelques animaux de plus au lieu de suralimenter en concentré le troupeau laitier pour augmenter la production laitière. La suralimentation en concentré peut causer l'acidose du rumen, provoquant divers problèmes de santé.
  • Plutôt que se débarrasser des vaches non saillies, il vaut mieux les garder tant qu'elles produisent assez de lait pour justifier d'être dans le troupeau, si elles ne présentent pas d'autres problèmes de santé importants.
  • Quand la santé de la glande mammaire est sous contrôle et que le nombre de cellules somatiques est acceptable, vous pouvez peut-être raccourcir la période où elles sont taries. Vous pouvez raccourcir cette période type de 60 à 35 jours. Attention aux vaches qui reçoivent un traitement antibiotique au moment où elles sont taries. Il faut être prudent et respecter le délai d'attente.
  • Maintenez 16 heures de lumière et 8 heures d'obscurité dans l'etable des vaches laitière, ce qui peut augmenter la production.
  • Évaluez tout problème d'environnement et corrigez-le. Le confort des bovins laitiers, l'espace disponible pour chacun et l'accès a l'eau peuvent aussi influer sur la production de lait.

La version anglaise de cet article a paru dans le numéro de novembre 2008 du magazine Ontario Milk Producer, à la chronique intitulée Ruminations.


Auteur : Mario Mongeon - spécialiste bilingue de l'élevage/MAAARO
Date de création : novembre 2008
Dernière révision : 17 mars 2009

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca